Blog personnel de Jesus Forain où les principaux sujets sont l'informatique, la technologie, le spatial mais aussi divers sujets.
Rechercher & filtrer
Filtrer par année / mois
Derniers commentaires
Rencontre Aérotrain du 12-13 juin 2021
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
lundi 25 avril 2022 à 21:40

C'est curieux parce que j'avais déjà pensé à un système identique d'Aérotrain hybride pour voies SNCF.Le I80 était équipé de 4 roues rétractables et d'un volant permettant de le conduire comme un bus (c'est ce qui s'en rapproche le plus de part sa forme) pour les transferts entre le rail et le hanga[...]

Rencontre Aérotrain du 12-13 juin 2021
__invité__
samedi 23 avril 2022 à 11:07

Mes rélexions au sujet de l'aérotrain :Bertin a utilisé les techniques de l'époque en créant un mode de transport séparé de ceux existants.Personnellement je verrais un train combinant deux techniques :1- Sur coussin d'air2- Sur railTechnique 1 sur coussin d'air-----------------------------Rail cime[...]

Comment suivre le déploiement du télescope spatial JWST
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
mardi 04 janvier 2022 à 22:49

Le déploiement du pare soleil s'est terminé avec succès le mardi 4 janvier 2021 à 18h01.

Le télescope James Webb est dans l'espace
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
vendredi 31 décembre 2021 à 11:39

La vidéo de la séparation d'Ariane 5 et du déploiement du panneau solaire.Le télescope fonctionne uniquement sur batterie jusqu'au déploiement du panneau solaire.  ▶   

Télescope spatial James Webb, décollage pour Noël
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 23 décembre 2021 à 22:23

Il est arrivé sur son pas de tir. Photos à voir sur le flickr de l'ESA. 

Bloquer la popup "Connectez-vous à YouTube"
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
mercredi 16 décembre 2020 à 13:01

Merci pour le commentaire

Bloquer la popup "Connectez-vous à YouTube"
ToscanSeplante (non inscrit)
mercredi 16 décembre 2020 à 12:40

Je suis sur Chrome et ça marche niquel !Gros merci !

Éclipse de Soleil du 20 mars 2015
__invité__
dimanche 20 septembre 2020 à 01:29

Hola buenas noche mi numero es 646933333 luis ablame estoi interesado para comprarte el atracion jamaica de feria gracias

Éclipse de Soleil du 20 mars 2015
Eric (non inscrit)
jeudi 05 novembre 2015 à 13:51

Si l'aérotrain renaissait de nos jours aurait il un moteur linéaire ? Félicitations pour le sujet de l'aérotrain sur turbo Kermis. Vivement un article sur l'aérotrain et l'explication des moteurs linéaires sur ce blog 👍🏼

Éclipse de Soleil du 20 mars 2015
Eric (non inscrit)
jeudi 05 novembre 2015 à 13:46

Pourrais tu faire un article sur le moteur électrique linéaire ? Merci à toi

Monter l'image de la carte SD d'un Raspberry Pi

Je vais te dire comment monter l'image de la carte SD, faite par un programme comme Win32DiskImager, d'un Raspberry Pi sous Linux.
C'est particulièrement utile pour par exemple restaurer le dossier www en utilisant rsync après avoir réinstallé le Raspberry Pi. En branchant sur le Raspberry un disque externe contenant le fichier image, cela est rapide et en plus avec rsync avec l'option -a (archive) on garde les droits, propriétaire et dates des fichiers.

L'image contient 2 partitions et ne peut pas être montée directement par la commande mount. Il va falloir lui indiquer où sont les partitions.
La première partition est /boot en FAT32 qui contiens le nécessaire au démarrage du Raspberry: fichiers de configurations, noyau Linux… C'est cette partition qui apparaît quand tu lis la carte SD sous Windows.
La seconde partition contient tout le système et est au format EXT4, format propre à Linux et non lisible sous Windows à moins d'installer un logiciel capable de lire ce type de partition.

Il existe plusieurs façons de faire, je te montre 2 méthodes. La première consiste à monter le fichier image en tant que disque virtuel, la seconde utilise seulement mount mais nécessite de faire un petit calcul.

Attention! dans les 2 méthodes, la partition est montée en lecture et écriture, toute modification comme la suppression ou la modification d'un fichier sera instantanément enregistrée dans le fichier image.

 

Méthode 1: avec /dev/loop

On va monter le fichier image comme un disque virtuel.

Vérifie qu'un périphérique /dev/loopX est libre où X est un numéro, par exemple /dev/loop0

losetup

Soit la commande ne renvoie rien, ce qui signifie qu'aucun périphérique n'est utilisé, soit elle renvoie la liste des périphériques utilisés. Dans ce cas prends un numéro non utilisé.

On monte l'image comme un disque virtuel.
Dans l'exemple on monte le fichier imageCarteSD.img sur le périphérique /dev/loop0.

losetup /dev/loop0 imageCarteSD.img

On dit au système de recharger la table des partitions du périphérique /dev/loop0

partprobe /dev/loop0

Liste les partitions du disque virtuel /dev/loop0

lsblk /dev/loop0

Tu obtiens un résultat de ce genre.
Les partitions ont pour nom le périphérique, loop0 dans cet exemple suivi de la lette p pour partition suivi du numéro de la partition, 1 ou 2 dans cet exemple.

NAME      MAJ:MIN RM  SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
loop0       7:0    0 59,5G  0 loop
├─loop0p1 259:0    0  256M  0 part
└─loop0p2 259:1    0 59,2G  0 part

Tu n'a plus qu'à monter la partition avec mount
Ici on monte la partition loop0p2 sur le dossier pointDeMontage. si tu n'as pas de dossier pour le point de montage il faudra en créer un avec la commande mkdir.

mount /dev/loop0p2 pointDeMontage

Pour démonter le fichier image, démonte d'abord les partitions puis le fichier image avec cette commande
L'option -d indique de détacher le fichier image

losetup -d /dev/loop0

 

Méthode 2: avec mount

On va d'abord lister les partitions du fichier image avec leur offset grâce à la commande fdisk. Dans l'exemple le fichier image a pour nom imageCarteSD.img.

fdisk -l imageCarteSD.img

On obtiens ce résultat

Disk imageCarteSD.img: 119,08 GiB, 127865454592 bytes, 249737216 sectors
Units: sectors of 1 * 512 = 512 bytes
Sector size (logical/physical): 512 bytes / 512 bytes
I/O size (minimum/optimal): 512 bytes / 512 bytes
Disklabel type: dos
Disk identifier: 0xee1f4896

Device                   Boot  Start       End   Sectors   Size Id Type
mirror.jesus-forain.img1        8192    532479    524288   256M  c W95 FAT32 (LBA)
mirror.jesus-forain.img2      532480 249737215 249204736 118,8G 83 Linux

Ce qui nous intéresse c'est où démarre la partition, la colonne “Start”. La partition qui nous intéresse est celle de la dernière ligne, la partition “Linux” qui est aussi la plus grosse.
La seconde ligne du résultat nous indique la taille des secteurs, dans notre cas 512 octets. Pour trouver l'offset (décalage) du point de montage il va falloir multiplier le point de départ par la taille d'un secteur.

début partition x taille d'un secteur = offset

Dans notre cas on va faire:

532480 x 512 = 272629760

Astuce pour faire le calcul directement dans la ligne de commande

echo $((532480 * 512))

Il ne reste plus qu'à monter la partition en indiquant à mount l'offset et le type de partition. Dans l'exemple, on fait le montage sur un dossier nommé pointDeMontage, si tu n'as pas de dossier pour le point de montage il faudra en créer un avec la commande mkdir.

mount -o offset=272629760 -t ext4 imageCarteSD.img pointDeMontage

Explication des options de mount:

-o indique à mount qu'on va lui donner des options
offset=272629760 offset, c'est la valeur que l'on viens de calculer précédemment
-t ext4 type de partion, ici ext4

partager sur Facebook
Envoyer un commentaire
chargement de l'éditeur en cours...
Envoi d'images

Envoi de fichiers

Attention! vous n'êtes pas connecté, vous postez en mode invité.