Blog de Jesus Forain Blog de Jesus Forain
Blog personnel de Jesus Forain où les principaux sujets sont l'informatique, la technologie, le spatial mais aussi divers sujets.
Site hébergé sur un Raspberry PI 4 avec une connexion ADSL infos ici
Rechercher & filtrer
Filtrer par année / mois
Derniers commentaires
Appairer un Freeplug avec un boîtier CPL d'une autre marque
__invité__
jeudi 4 avril 2024 15:53

Merci encore !Il semble donc que le wifi envoyé dans le réseau électrique par la Freeplug émettrice fonctionne bien vers la prise CPL du salon.Comme je vous l'ai écrit, il est émis sous le sigle Netgear et je ne sais pas le changer pour le mettre sous l'intitulé Free.Cordialement

Appairer un Freeplug avec un boîtier CPL d'une autre marque
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
mardi 26 mars 2024 19:44

J'ai regardé les spécifications du CPL Netgear XWNB5201 et c'est un CPL avec point d'accès WIFI. Le CPL des freeplugs est standard (norme AV200) et compatible avec les autres CPL du marché. Il faut appairer le CPL Netgear avec les freeplugs.Le plus simple est de brancher les 2 freeplugs et le CPL Ne[...]

Appairer un Freeplug avec un boîtier CPL d'une autre marque
__invité__
mardi 26 mars 2024 16:25

Bonjour et merci pour votre réponse !Pas facile d'expliquer clairement par écrit.Avant j'étais chez SFR et j'avais deux prises CPL 500 Netgear.Maintenant, je suis passé chez Free et du coup, ils m'ont posé deux Freeplugs. Par contre le Freeplug récepteur n'émet pas de Wifi contrairement à la CPL Net[...]

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 23:43

Le décollage du Starship vu sous plusieurs angles par les équipes de NASASpaceflight. On voit bien les ondes de choc au moment de l'allumage des moteurs. Dans les heures et jours qui suivent, on devrai voir diverses vidéos du Starship apparaître sur YouTube. Et je me demande si quelqu'un a réussi à [...]

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 15:31

Images de la rentrée atmosphérique, le Starship a été perdu durant cette phase. Ça aura encore été un vol incroyable avec toujours de gros progrès par rapport aux vols précédents.  

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 15:01

En attendant que le Starship revienne sur Terre, tu peux écouter ça pour patienter, mais trouveras-tu la référence?   ▶  

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 14:36

Magnifique! 

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 13:54

Le direct de SpaceX est commencé sur X → lienLes réservoirs sont en cours de remplissage.

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 13:26

GO pour le remplissage des réservoirs, décollage encore repoussé à 14h25.

Starship: décollage prévu le 14 mars (ou après)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
jeudi 14 mars 2024 12:52

Décollage repoussé à 14h02 14h10, présence de bateaux dans la zone d'exclusion (lien).

Comment le Titanic a influencé ma vie

- 479 vues

Le film Titanic de James Cameron reviens demain au cinéma an version 3D 4K et je vais aller le voir demain soir.

Le Titanic a joué un rôle important dans ma vie. Je ne peux pas l'expliquer mais ce paquebot m'a toujours fasciné au point d'influencer mes études et de me diriger vers le secteur de la construction navale. Bien que j'ai obtenu mon diplôme, malheureusement, je ne pourrais jamais travaillerais dans ce secteur puisque sortant juste de l'école et n'ayant pas d'expérience personne ne voudra m'embaucher, pas même les Chantiers de l'Atlantique qui connaissent pourtant cette école. C'est la réalité du monde de l'entreprise, malgré que tu sois motivé pour travailler on ne te laisse aucune chance et on t'envoie à Pôle Emploi.

 

maquette Titanic
Maquette du Titanic que j'ai construite en 1998

 

Découverte du Titanic

La première fois que j'ai entendu parler du Titanic, c'était en 1992, peut-être en avril quand j'avais 8 ans. C'était dans une émission TV "La nuit de héros" sur France 2 un samedi soir. Il y avait un court documentaire d'environ 5 à 10 minutes sur l'exploration de l'épave et le témoignage d'une survivante. Je me souviens qu'ils montraient des images de l'intérieur de l'épave, ils ont découvert un lustre jaune suspendu par ses fils dans la cage du grand escalier. Une survivante était interviewée et décrivait qu'au matin, ils avaient ouvert une porte dans la coque du navire de sauvetage.

Le lendemain, j'ai demandé à ma grand-mère quel était le nom du bateau dans l'émission de hier soir. Elle a répondu "Titanic" et j'ai cherché dans un dictionnaire, seulement quelques lignes: navire qui a coulé lors de son voyage inaugural. Je ne sais pas pourquoi, je voulais en savoir plus.
À cette époque, il n'y avait pas d'Internet (le web était encore dans les laboratoires du CERN !), je n'ai rien pu trouver à ce sujet. Je ne savais même pas à quoi ressemblait le paquebot! La seule image que j'ai trouvée dans un livre était un dessin de la poupe en train de couler. D'ailleurs, je me suis longtemps demandé ce qu'était ce "C" à l'arrière, qui était en fait l'hélice centrale.
En 1993, j'ai reçu une maquette en plastique et pour la première fois, j'ai découvert à quoi ressemblait le Titanic. J'ai assemblé la maquette en une soirée mais je ne l'ai jamais peinte car je n'avais pas la peinture.
A Noël 1996, j'en ai reçu une autre, la même mais avec de la peinture et un livre. Pour la première fois, j'ai vu de vraies photos du Titanic et de ses intérieurs.
Je m'y intéressait de plus en plus, et ça a même affecté mes études, je voulais dans un premier temps travailler dans la marine marchande.

J'ai aussi entendu parler du paquebot France et de son histoire. J'ai également été fasciné par ce grand paquebot et son design avec ces cheminées uniques avec des ailes. Ces ailes cachent les tuyaux d'échappement pour empêcher la fumée d'atteindre les ponts en choisissant d la faire sortir d'un côté ou de l'autre en fonction de la direction du vent.

Je pensais que le film de James Cameron était une blague car à l'école tout le monde connaissait mon intérêt pour ce navire. Je l'ai vu en janvier 1998 le jour de sa sortie et la même année j'ai appris que le Norway venait au Verdon à l'embouchure de l'estuaire de la Gironde. C'était incroyable de le voir en vrai, il est grand et impressionnant, c'était la première fois que je voyais un navire comme celui-ci. Pour moi, c'était comme si j'avais le Titanic en face de moi! Malheureusement, le Norway a été démoli à la fin des années 2000, il était le dernier paquebot transatlantique français. Le voilà en 2001 au Verdon:

  ▶  

J'avais l'habitude de regarder "Thalassa", une émission TV sur la mer, diffusée chaque vendredi soir (elle n'existe plus). En 1999, ils ont fait une émission spéciale en direct de Saint-Nazaire aux Chantiers de l'Atlantique où le paquebot Millennium allait être livré. J'ai découvert la construction navale, cela m'a fasciné et surtout le Millennium, je ne sais pas pourquoi je m’intéressait à ce paquebot qui n'avait pourtant rien de spécial jusqu'à ce que j'apprenne quelques années plus tard qu'il avait un restaurant utilisant les décors originaux de l'Olympic, le sister ship du Titanic!

Je suis aussi allé plusieurs fois à Saint-Nazaire pour voir la construction du Queen Mary 2 et quand il a quitté les chantiers. Début de la construction du Queen Mary 2:

  ▶  

 

Les études et le bac

C'est décidé, je ne veux plus travailler dans la marine marchande, je veux construire des bateaux, je veux travailler dans des bureaux d'études à faire les dessins et calculs. Mais ce n'est pas facile, il n'y a qu'une seule école proposant la formation en France pour 30 étudiants et environ 300 demandes. Je n'ai qu'une chance sur dix d'être accepté. Ces études durent 2 ans, c'est le BTS construction navale au lycée Aristide Briand à Saint-Nazaire, la ville où où les paquebots Normandie et France ont été construits.
On est en 2003, mon dossier a été accepté, mais je dois encore obtenir le bac pour entrer dans l'école. Malheureusement, le sujet de mathématiques était différent des autres années. Habituellement l'exercice principal était une étude de fonction, ce à quoi on était préparé tout au long de l'année sauf que là c'était de la géométrie sur un cours où l'on y passe une heure dans l'année! J'ai fini au rattrapage et j'ai manqué de peu l'examen, je crois qu'il me manquait à peine 0,5 points. Là j'étais vraiment dégouté, c'était reparti pour une année de plus.
2004, j'envoie encore mon dossier à Saint-Nazaire, ma candidature est retenue une seconde fois, reste le bac. Cette fois-ci les épreuves ne comportent pas de pièges comme l'année précédente et j'obtiens le bac avec 11,5 de moyenne soit à 0,5 points de la mention. Et tout ça grâce aux maths et à la physique-chimie où j’obtiens 18 dans ces deux épreuves!

 

Saint-Nazaire

Je suis pris en BTS construction navale, j'ai le bac, tout est parfait! Après avoir travaillé dur à l'école, je suis enfin récompensé et c'est le début de mon rêve!

Pendant deux ans, j'ai appris la construction navale. Tu te demandes ce qu'on apprend en construction navale ? Plein de choses:

- Calculs de résistance. Calculer si une structure peut résister à un certain poids.
- Divers calculs de coque: volume, déplacement, centre de gravité, déterminer si c'est stable.
- Dessin industriel: dessin à la main et CAO. Dessin de plaques de coque développées et de formes complexes.
- Machines à commande numérique: oxycoupeur et découpe plasma
- Soudure : MIG, électrode enrobée
- Électricité : moteurs, générateurs, calculer une section de fil
- Thermodynamique : à titre d'exemple, concevoir un système de chauffage pour réchauffer le pétrôle dans les cuves d'un pétrolier afin qu'il soit suffisamment fluide pour être pompé
- Hydraulique: concevoir un système hydraulique, faire des calculs et choisir des éléments (pompe, vérin) dans un catalogue de fabricant
- Tests de qualité des matériaux: tester la résistance de l'acier, sa dureté, sa résilience, la qualité des soudures
- Matériaux composites (fibre de verre et carbone): quelques cours de chimie, calculs de résistance
- Des cours plus classiques: Anglais, Français, Mathématiques

Mon projet de fin d'études consistait à construire la cheminée du Queen Mary 2 à l'échelle 1/6. C'était un travail d'équipe, nous avions un plan original de la cheminée et nous devions concevoir une structure interne, trouver la forme des plaques d'acier extérieures, les couper avec une machine à commande numérique, les plier et les souder. Je crois que c'était le meilleur moment de ces deux années d'études, je touchais vraiment à tout, de la conception sur ordinateur à la réalisation et à la fin c'était comme je l'avais imaginé, ce projet était une superbe expérience.

Projet de fin d'études: la cheminée du Queen Mary 2 au 1/6

Il faut dire que pendant ces deux années, j'étais au paradis! Y avait une bonne ambiance dans la classe.
Durant ces deux années, j'aurais pensé faire des sorties en bateau, par exemple de la voile mais ça ne sera pas le cas. En fait jusqu'à présent je suis très rarement monté sur un bateau et quand tu est passionné c'est une très grosse frustration. La seule chose dont j'ai dû me contenter, ce sont des maquettes qui me servaient en quelque sorte d’ersatz.

 

Quand le rêve se transforme en cauchemar

J'ai obtenu mon BTS construction navale, tout était parfait sauf quand est venu le temps de trouver un emploi, j'ai vite déchanté. J'étais confronté à un très gros problème: pas d'expérience = pas de travail, pas de travail = pas d'expérience. Je sortais de l'école sans bien sûr aucune expérience professionnelle et pour travailler il faut avoir une expérience professionnelle, mais si je ne peux pas travailler je ne peux pas avoir d'expérience. C'est un problème insoluble! Le pire c'est que je ne peux rien faire, ce n'est pas comme si tu travaille pour un examen pour avoir une chance de réussir, dans cette situation, je n'ai aucun contrôle, la situation est bloquée.
J'ai passé un à Pôle Emploi et en plus je n'avais droit à aucune aide, durant un an j'ai touché zéro Euros d'aide parce que je n'avais jamais travaillé. J'ai même essayé de postuler chez Harland & Wolf, mais je n'ai jamais reçu de réponse comme la plupart de mes demandes.
La construction navale est aussi une industrie vieillissante et sur le déclin, je pense que je suis arrivé beaucoup trop tard, loin des heures de gloire des paquebots transatlantique qui ont pris fin dans les années 70. Pour les navires marchands, c'est pareil, on n'en fabrique plus en France.

 

L'informatique c'est l'emploi assuré

Comme j'ai vu que je n'avais pas d'avenir dans la construction navale, il fallait que je me sorte de cette mauvaise situation et que je fasse autre chose. J'ai été totalement dégoûté par l'univers des bateaux, j'ai perdu deux ans à étudier pour rien et j'ai préféré oublier cette partie de ma vie. Deux ans d'études pour avoir un diplôme qui finit à la poubelle parce que toutes les entreprises te ferment les portes et comme tu sors de l'école tu est un bon à rien.
Je décide de repartir dans les études et puisque tout ce qui est du domaine électronique m'intéresse, je vais apprendre la programmation informatique. Mais avant de ma lancer dans ces études, j'ai bien pris soin d'analyser la situation du marché de l'emploi pour ne pas me retrouver dans la même situation qu'à la fin de mes études en construction navale.

L'apprentissage de la programmation informatique me plaît, je passe 3 ans à EPITECH, une école d'informatique. Durant mon stage en entreprise de fin de troisième année, je trouve un emploi, si bien que je quitterais le stage en cours de route. Je n'obtiendrai pas le diplôme mais pour moi ça n'a aucune importance, un diplôme c'est juste un bout de papier qui ne permets pas de remplir ton frigo et puis un stage en entreprise ça ne t'apportes pas de nouvelles connaissances, tu ne fais que travailler gratuitement pour une entreprise.

 

Regain d'intérêt pour le Titanic et les bateaux

Maintenant qu'une décennie s'est écoulée, ce dégoût pour l'univers des bateaux commence à disparaître. Je commence à m'intéresser à nouveau au Titanic, mais le plus dur pour moi reste d'avoir passé deux ans à étudier et à travailler dur pour rien. Travailler dans la construction navale n'était qu'un rêve et j'ai appris qu'il ne faut pas avoir de rêve dans sa vie car ça mène à une déception. Un rêve par définition, c'est quelque chose que l'on voudrait qui se réalise mais qui en fait ne se réalise jamais.

partager sur Facebook
COMMENTAIRES
Envoyer un commentaire
chargement de l'éditeur en cours...
Envoi d'images
Cliquez sur le bouton "insérer l'image" pour l'ajouter à votre message, le fond de l'image passe en vert indiquant qu'elle est ajoutée. Les images non insérés sont supprimées.

Envoi de fichiers

Attention! vous n'êtes pas connecté, vous postez en mode invité.