Blog de Jesus Forain Blog de Jesus Forain
Blog personnel de Jesus Forain où les principaux sujets sont l'informatique, la technologie, le spatial mais aussi divers sujets.
Rechercher & filtrer
Filtrer par année / mois
Derniers commentaires
Mise à jour de Windows 11 22H2 sur un PC incompatible avec un ancien BIOS
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
dimanche 2 octobre 2022 à 10:25

C'est quoi qui ne fonctionne pas? La mise à jour 22H2 ou l'installation du KB5017321?Autre précision, j'ai fait la mise à jour sur des Windows 11 qui ont été installés en “clean install”, c'est à dire installé depuis zéro en formatant le disque dur. Ce n'est pas une installation sur un PC qui a eu u[...]

Mise à jour de Windows 11 22H2 sur un PC incompatible avec un ancien BIOS
__invité__
dimanche 2 octobre 2022 à 09:44

salut chez moi cela ne fonctionne ne peux pas verifier la version a installer

Winamp est de retour avec une nouvelle version!
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
lundi 26 septembre 2022 à 16:49

Pour avoir Winamp en français il faut installer le language pack. C'est indiqué en bas du 1er post; voilà le lien direct.J'avais l'ancienne version 5.666 française d'installée et j'ai fait la mise à jour vers la 5.9. Je n'ai pas eu besoin d'installer le language pack.

Winamp est de retour avec une nouvelle version!
THEO (non inscrit)
lundi 26 septembre 2022 à 10:33

Bonjour, je suis comblé pour cette nouvelle version stable.Connaissez vous un lien pour la traduction en français ?Merci

Mise à jour de Windows 11 22H2 sur un PC incompatible avec un ancien BIOS
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
dimanche 25 septembre 2022 à 12:15

Merci pour les commentaires, apparemment cette astuce à l'air de fonctionner.Attention également à renommer le bon fichier car il y a un autre fichier avec un nom similaire: appraiser.dllMis à part le bug d'affichage, Windows 11 tourne sans problème sur le PC avec lequel j'ai fait le test, un Intel [...]

Mise à jour de Windows 11 22H2 sur un PC incompatible avec un ancien BIOS
lolo02 (non inscrit)
dimanche 25 septembre 2022 à 11:00

Effectivement ça fonctionne, au début ça ne fonctionnait pas car je n'avais pas créer de fichier vide renommé appraiserres.dllMerci à toi pour cette astuce.

Mise à jour de Windows 11 22H2 sur un PC incompatible avec un ancien BIOS
Pascal754 (non inscrit)
dimanche 25 septembre 2022 à 00:01

Un énorme merci et un énorme bravo pour cette astuce, qui a marché parfaitement pour moi.

Winamp est de retour avec une nouvelle version!
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
vendredi 9 septembre 2022 à 21:57

La version 5.9 finale est sortie aujourd'hui, c'est la version stable de Winamp 5.9 où tous les bugs connus ont été corrigés.Winamp 5.9 Final Build 9999

Raspberry Pi en récepteur audio Bluetooth (A2DP audio sink)
avatar de Jesus Forain
Jesus Forain
mardi 6 septembre 2022 à 22:44

Je n'ai pas de compte github et puis j'aurais pas le temps de participer au projet, le développement de mes sites m'en prends déjà pas mal.Pour la mise à jour du système X, j'en ai aucune idée car j'utilise essentiellement Linux pour des serveurs uniquement en mode console.Si une vérification échoue[...]

Raspberry Pi en récepteur audio Bluetooth (A2DP audio sink)
TPM28
mardi 6 septembre 2022 à 18:57

voila j'ai enfin crée mon compte … (et je peut edit mes message WAH !)

Comment c'était la technologie, l'informatique et internet en 1999 ?

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure que des souvenirs de cette époque me reviendront.

Ceci est un témoignage d'une époque, celle des débuts d'Internet et de la démocratisation des ordinateurs. Une époque où pour utiliser un ordinateur il fallait s'y connaître un minimum et où le matériel était très loin des performances actuelles. Si tu fais partie de la génération smartphone et tablette habituée aux applis, tu n'auras jamais connu cette incroyable période de l'internet qui était bien plus intéressante qu'aujourd'hui où tout est formaté et contrôlé par des intelligences artificielles.

Besoin d'aller sur Internet, relever tes mails ou poser une question à Google? rien de plus facile puisque tu n'as qu'à sortir le smartphone de ta poche, le déverrouiller et te voilà connecté à Internet! Que tu sois chez toi, dans la rue ou n'importe où ailleurs, tu as accès à Internet. De plus le matériel et les abonnements Internet étant bon marché, quasiment tout le monde possède un smartphone connecté à Internet.

Ça c'est aujourd'hui mais en 1999, aller sur Internet était bien plus compliqué, le matériel était onéreux tout comme l'accès Internet qui pouvait faire exploser la facture. Voilà en résumé comment on allait sur Internet en 1999:

Déjà il te fallait obligatoirement un ordinateur et t'avais pas trop le choix du modèle ni de la couleur. Les PC portables étaient très cher ce qui fait que seuls quelques rares professionnels en possédaient. Toi tu avais un PC de bureau, mais pas un modèle compact et design comme aujourd'hui, non c'était de gros cubes encombrants et pour la couleur t'avais qu'un seul choix: le beige! T'avais l'unité centrale de 10kg avec ses ventilateurs et disques durs mécaniques de 6Go (oui t'as bien lu, SIX GIGAOCTETS!) qui faisaient un bruit d'enfer et l'écran bombé à tube cathodique de 17" pesant une quinzaine de kilos et qui occupait tout le bureau. Tout ça était dans un meuble dédié qui pouvait être fixe ou sur roulettes. Sans oublier la flopée de câbles reliant les différents éléments entre eux, y compris la souris et le clavier car le sans fil n'existait pas encore. L'ordinateur c'était vraiment un truc moche et encombrant que l'on planquait dans un coin de la maison. Et vu le prix que ça coûtait il n'y en avait qu'un seul dans la maison.

Donc la première étape pour aller sur Internet c'est de se rendre devant l'ordinateur. Ensuite tu appuies sur le bouton "marche" et tu vas te faire un café parce que le PC va mettre au moins 2 minutes à démarrer et être prêt! Aujourd’hui un PC ça démarre en 10 secondes mais à l'époque avec les performances du matériel il fallait plusieurs minutes et c'est même pour ça que t'avais une musique au démarrage de Windows pour t'avertir que le PC était démarré.

OK c'est bon, plus qu'à lancer Internet Explorer. NON! tu brûle les étapes on n'y est pas encore.
Maintenant il faut te connecter à Internet car tu ne l'est pas en permanence comme aujourd'hui avec les box internet. D'ailleurs tu n'a pas de box mais un modem intégré ou pas à l'ordinateur. En 1999 le top du modem c'est le 56K permettant de te connecter à la vitesse phénoménale de 56 kbits/s soit, tiens-toi bien, 0.054 Mb/s. Et après tu oses te plaindre que ta connexion ADSL rame parce que tu est à 2Mb/s!
Comme pour l'ADSL, le modem RTC utilise le réseau téléphonique. Les données binaires sont encodés sur les fréquences vocales, celles utilisés pour transmettre la voix et donc, impossible de téléphoner et d'être connecté à Internet en même temps! Si un téléphone est décroché ça interrompt la connexion, le truc pour éviter ça c'était de débrancher les téléphones quand on surfait su le net.
Pour se connecter, en général t'avais un raccourci sur le bureau pour établir la connexion. Tu double cliques dessus et là t'entends le modem qui décroche la ligne avec la tonalité, il compose le numéro, il y a toutes sortes de bruits étranges puis le silence: la connexion est établie! Reste plus qu'à lancer le navigateur et te voilà sur internet! La facturation se faisant au temps, le surf prends alors l'allure d'une course contre la montre, tu te dépêche à charger toutes les pages qui t’intéressent puis coupe la connexion pour pouvoir lire tranquillement le contenu.

Voilà un rapide résumé de comment on allait sur Internet en 1999. On va voir plus en détail le matériel dont on disposait et ce qu'on faisait sur Internet.

 

Les ordinateurs

La première fois que j'ai utilisé un ordinateur, c'était à l'école à la fin des années 80. On avait une salle informatique équipée de MO5 branchés sur des TV à écran cathodique. Un crayon optique que l'on appuyait sur l'écran servait de dispositif de pointage. Tout ça était en réseau et un ordinateur maître, peut-être un PC IBM, avec un écran monochrome orange permettait d'envoyer les programmes à tout le monde. On s'en servait assez souvent pour faire des exercices de géométrie et calcul. Les MO5 étaient produits par Thomson à partir de 1984 puis en 1985 dans le cadre du programme "Informatique pour tous" ils seront massivement déployés dans les écoles.

Au collège j'ai utilisé un PC pour la première fois en 1994. C'était pour faire du dessin industriel en cours de technologie. Je me souviens que le PC démarrait sous une invite de commandes MsDOS et qu'il fallait taper "win" pour lancer Windows, sans doute un Windows 3.1.
L'année d'après est sorti Windows 95 qui a été une révolution dans le monde PC. Au CDI (bibliothèque du collège) il y avait 2 PC sur lesquels on pouvait consulter l'encyclopédie Encarta.

J'ai eu mon premier ordinateur à Noël 1998 dont voilà les caractéristiques: 
- processeur: AMD-K6 3DNow! à 350MHz
- carte graphique: ATI Rage 128 Pro
- RAM: 64 Mo
- disque dur: 6,4 Go
- lecteur de disquettes
- lecteur CD-ROM
- écran cathodique de 17" utilisé à la résolution de 1024 X 768, résolution standard de l'époque.
- connectique: 2 ports PS2 pour clavier et souris, 2 ports COM, 1 port LPT pour l'imprimante, 2 ports USB1 et le port réseau RJ45 il n'y en avait pas car ce n'était pas la norme de proposer ce type de port.

Voilà à quoi ressemblait mon PC. La photo date de l'été 2004, mis à part l'unité centrale et l'imprimante, tout le reste est le matériel d'origine que j'avais en 1999. J'avais ajouté les enceintes d'un vieux tourne disque, directement soudés aux hauts parleurs des enceintes amplifiés du PC, le son était meilleur et plus fort.

J'ai même encore la boîte de la carte mère de mon tout premier PC de 1998, une Asus P5A. Je me sers de la boîte pour ranger des documents.

Carte mère Asus P5A

Remarques:
Les processeurs ne comportaient qu'un seul cœur à l'époque, le multicore apparaîtra en 2005 et fin 2006 tous les processeurs seront des multicores.
Les écrans cathodiques pouvaient être utilisés à différentes résolutions contrairement aux écrans LCD qui doivent être utilisés à leur résolution native pour éviter les artefacts.
La marque ATI a été racheté par AMD en 2006 et n'existe plus, de ATI seul subsiste le nom des modèles Radeon.

C'était un ordinateur avec une configuration standard pour l'époque. Pour te rendre compte de l'évolution, aujourd'hui même un smartphone premier prix est bien plus puissant.
À l'époque, c'était la fréquence du processeur qui faisait tout et qui servait de comparaison. Plus la fréquence est élevée, plus le processeur est rapide. Aujourd'hui les architectures des processeurs ont évolués et la fréquence n'est plus le seul paramètre de comparaison, les fréquences des CPU ayant plutôt tendance à stagner ces dernières années.

Le démarrage prenait 2 à 3 minutes. Tu appuies sur le bouton, les ventilateurs se mettent en marche, ça fait un ronronnement de fond puis un bip indique que l'ordinateur est OK. L'écran du BIOS s'affiche avec la détection des disques et de la RAM, Windows démarre. Tu entends le disque dur "gratter" bruyamment pendant que s'affiche l'écran de démarrage de Windows 98, le bureau se charge, tu entends la musique de démarrage de Windows c'est bon tu peux commencer à utiliser l'ordinateur mais il faut encore attendre un peu que les derniers programmes démarrent.

Démarrage d'un PC sous Windows 98

 ▶ 


L'ordinateur est une machine encombrante installé dans un recoin de la maison, là où il y a de la place. Il est posé sur un meuble spécial permettant d'installer l'écran, l'unité centrale et un plateau coulissant pour le clavier et la souris. Ce meuble peut avoir des roulettes pour déplacer plus facilement l'ordinateur dans la maison.

Les ordinateurs portables existent mais ils coûtent très cher, au minimum 20 000F (~ 3000€) si je me souviens bien, ce qui fait que seuls les professionnels ou les riches en possédaient. Question poids et encombrement on est loin des standards d'aujourd'hui avec des PC de plusieurs kilos. Les PC de bureau sont donc le type d'ordinateur le plus répandu et même si ces machines sont encore onéreuses, compter au moins 8000F (~ 1200€) pour un PC complet, on est au début de leur démocratisation.

À l'époque, tous les ordinateurs se ressemblent: écran et unité centrale sont de gros cubes et la seule couleur disponible est le beige y compris pour le clavier, la souris et les autres périphériques. C'est comme ça depuis les premiers PC apparus au début des années 80. En général, on cherche même à cacher l'ordinateur qui bien qu'il puisse être pratique, ça reste un gros truc moche et encombrant.
À l'été 1998, les choses vont changer avec l'arrivée de l'iMac d'Apple. Apple a marqué les années 80 avec son Macintosh mais en 1997 c'est une entreprise en faillite accusant des pertes énormes et dont il ne lui resterai que 3 mois à vivre selon Steve Jobs qui sera rappelé à la rescousse afin de sauver l'entreprise dont il a été évincé en 1985. Apple sors alors son iMac avec son slogan "Sorry, no beige" (désolé, pas de beige). 

 ▶ 

C'est la première fois qu'en plus de l'aspect fonctionnel on va prendre en compte le design d'un ordinateur afin de le rendre plus joli et aussi plus pratique. Car derrière tout PC se trouve un gros paquet de câbles enchevêtrés, c'est moche et pas pratique. L'iMac ressemble à une TV (cathodique!) transportable avec sa poignée sur le derrière. Tout est intégré à l'écran comme sur le premier Macintosh et les seuls câbles qui dépassent sont ceux de l'alimentation, de la souris et du clavier. Autre révolution, la disparition du lecteur de disquettes, seul support amovible universel à l'époque, il fallait utiliser un lecteur de disquettes USB. Malgré un prix plus élevé qu'un PC ordinaire, le succès sera au rendez-vous et initiera sans doute une nouvelle tendance: la fin du beige et le tuning d'ordinateur. Comme pour les voitures cela consiste à modifier l'aspect de son ordinateur à l'aide d'accessoires. Ceci s'adresse aux plus bricoleurs car aucun accessoire dédié n'est disponible dans le commerce, il faudra attendre le début des années 2000 pour que des fabricants commencent à s’intéresser à ce marché.

Quand il fallait sauvegarder ou transférer des données entre 2 ordinateurs, on utilisait une disquette à l’intérieur de laquelle se trouve un disque magnétique. Les disquettes sont standards et utilisables dans n'importe quel ordinateur depuis les années 80. Il y a eu plusieurs types de disquettes, le dernier étant la disquette haute densité (HD) de 1,44Mo. Juste suffisant pour sauvegarder quelques documents Word et des images fortement compressés.
Il y avait aussi les disquettes ZIP de Iomega. C'est un support propriétaire d'une capacité de 100Mo ou 250Mo ressemblant à une épaisse disquette et nécessitant un lecteur spécifique. Le lecteur comme les disquettes coûtaient cher, ce qui limitait la diffusion de ce support.
En 2003 un support de 750Mo sera lancé mais le format disparaîtra face à la concurrence des CD enregistrables, support bon marché et universel utilisable partout.

Pour le son, il fallait une carte son car ce n'était pas encore intégré à la carte mère. Sur cette carte son était banché une paire d'enceintes amplifiés spécialement faites pour les ordinateurs. Le son n'était pas de super qualité mais ça suffisait.

 

Internet

La première fois que j'ai été sur Internet c'était en septembre 1999. Et à l'époque tous ces sites n'existaient pas: Facebook, Instagram, Twitter, Wikipedia, YouTube. Alors on faisait quoi sur Internet? C'est ce que tu va découvrir ici.

Internet est une nouvelle technologie qui paraît incroyable! Il existe 2 moyens pour se connecter à Internet partout en France: modem 56Kb/s et ligne Numéris. La ligne Numéris, c'est une ligne téléphonique sur laquelle transitent des signaux numériques, c'est en quelque sorte l'ancêtre de l'ADSL. Elle permet un accès plus rapide à 128Kb/s et d'utiliser le téléphone pendant que l'on est connecté à Internet mais coûte aussi plus cher que l'accès par modem 56K qui sera le plus répandu pour accéder à Internet.

Pour un accès 56K, il faut une ligne téléphonique classique avec son abonnement mensuel à 100F (15,25€) et un forfait Internet à 100F pour 15 heures, au delà de cette limite les minutes supplémentaires sont facturés hors forfait et la facture peut être salée si l'on ne fait pas attention. Bien sur, il faut rajouter à tout ça le prix des appels téléphoniques facturés à la minute.
Il faut donc compter 30€ juste pour un accès Internet, ce qui est encore le cas aujourd'hui (selon les opérateurs) mais avec un débit bien plus rapide en accès illimité et avec les appels téléphoniques gratuits vers la plupart des destinations.

En septembre 1999, on se rends à l'agence France Télécom (maintenant c'est Orange) chercher le pack Wanadoo qui est le fournisseur d'accès Internet (FAI) de France Télécom.


Source: http://www.letenneur.com/wnd884.htm

Dans ce pack, on trouve le modem Olitec Speed'com 56000 avec le CD de pilotes et un guide des sites Internet. Je n'ai plus ce modem qui n'a pas survécu lorsque la foudre est tombée sur le transfo EDF la nuit du 26 août 2003. Depuis je mets des prises parafoudre partout!


Source: https://twitter.com/gbillois/status/1039600947784237058

Sur le devant du modem, on a 4 voyants. "ON" indique que le modem est sous tension, "LI" indique que le modem a pris la ligne, "TD" et "RD" clignotent en transmission et réception de données.

Sur le dessus il y a le haut-parleur dont le volume n'est pas réglable. On peux le couper mais c'est gênant puisque l'on se sait pas si la connexion se passe bien. Quand tout le monde dormait à la maison, je posais la main dessus pour atténuer le bruit sinon ça réveille tout le monde.

À l'arrière du modem, de gauche à droite, on a le port RJ11 où se branche la ligne téléphonique, le port série branché au PC, oui la connexion passe par un port série, le connecteur d'alimentation et le bouton marche/arrêt. Il fallait éteindre le modem quand on ne s'en servait pas car quand le téléphone sonnait ça mettais le PC en marche. Il devait sans doute y avoir une option dans le BIOS pour empêcher ça.

Comment on se connecte à Internet avec ça?
Dans Windows il faut créer une nouvelle connexion réseau en indiquant un numéro de téléphone, un login et un mot de passe. Le numéro de téléphone est un numéro ordinaire en 01 XX XX XX XX que le modem va appeler, la connexion s'établit puis les données sont encodées pour pouvoir être transmises les mêmes fréquences que la voix à travers réseau téléphonique. Le modem à l'autre bout décode ces signaux pour les convertir en données. C'est pour ça que ça s'appelle un modem, contraction de "MODulateur" et "DEModulateur".

J'installe le matériel et les logiciels. Première tentative, échec! Windows me dit que le modem est occupé. Après avoir cherché d'où viens le problème, il se trouve que c'est le logiciel d'Olitec permettant d'envoyer et recevoir des fax qui occupe le modem. Je ferme le logiciel et fait un nouvel essai.
Double clic sur la connexion réseau, le modem décroche, le voyant "LI" s'allume et la tonalité se fait entendre "TUUUUUU", il compose un numéro de téléphone, un bref instant de silence puis un biiip comme quand on appelle un numéro de Minitel suivi de bruits bizarres et pour finir ça fait le bruit d'une radio réglée sur une fréquence vierge "PSSSSSSSHHT" puis silence total.

Le son d'un modem 56K en train de se connecter 

 ▶ 


Les voyants "TD" et "RD" se mettent à clignoter, la fenêtre indique que la connexion est établie puis se ferme. ça a l'air d'avoir fonctionné.
Je lance Internet Explorer 4 (IE) qui m'affiche la page de "Voilà" qui est un portail Internet qui n'a rien à voir avec le magazine "Voici". Les éléments de la page se chargent progressivement, il faut plusieurs dizaines de secondes pour que la page soit totalement chargée.
ça y est, je suis sur Internet!
Je parcours alors les sites présents dans le guide fourni avec le modem.

La première impression que j'ai c'est d'avoir fait un bond dans le futur, je te rappelle que l'an 2000 est dans moins de 4 mois. L'an 2000 qui a tant fait rêver depuis le début du XXème siècle, on y est enfin!
Il n'y a plus de frontières, on peut explorer la planète depuis chez soi. Pouvoir aller voir ce qu'il se passe en direct à New-York grâce à une webcam c'est quelque chose d'extraordinaire.

En 1999, le Web est une invention récente qui a à peine 6 ans. La technologie Web a été rendue publique en 1993 et on est encore dans une phase de découverte, on expérimente des idées en cherchant ce que l'on peut faire avec le Web.


Téléphone contre Internet!

Comme la connexion Internet passait par le réseau téléphonique, ça occupait la ligne comme si quelqu'un était en train de téléphoner et dans la maison c'était la guerre entre celui qui veut aller sur Internet et celui qui veut téléphoner. Les téléphones portables existaient mais comme les forfaits étaient encore très cher on évitait de s'en servir pour n'importe quoi. D'ailleurs c'est à ce moment que j'ai eu mon premier portable quand je suis rentré au lycée.

Le pire c'est quand tu est en train de télécharger et que tu entends dans le haut-parleur du modem que quelqu'un décroche un combiné et commence à numéroter. T'entends le modem faire "TAATAAAPSSSH", il essaie tant bien que mal de récupérer la connexion mais malheureusement il finit par raccrocher et couper la connexion, ce qui t'oblige à recommencer ton téléchargement depuis le début. Quand un téléchargement était interrompu, tu ne pouvais pas le reprendre là où il s'était arrêté, tu étais obligé de recommencer depuis le début. Quand tu téléchargeait un pilote de 20Mo, il te fallait bien 2h à 3h et tu priais pour que le modem ne se déconnecte pas pendant ce temps. L'horreur c'était quand ça plantait presque à la fin, du genre à 90% du téléchargement.

Une fois que ça t'es arrivé, t'as compris que t'as intérêt à débrancher tous les téléphones de la maison avant de lancer ton téléchargement!


On trouvait quoi sur Internet ?

Les webcams c'était la folie du moment, certains en installaient même dans leur frigo qui envoyaient une photo sur un site Internet à chaque fois que la porte s'ouvrait. Il y en avait dans les bureaux, à la fenêtre pour filmer la rue ou son jardin, bref tout et n'importe quoi! et ces sites attiraient beaucoup de visiteurs.
Internet était quelque chose de nouveau, on expérimentait. Tu pouvais créer un site pour quelques dollars et si ton idée de site était bonne ça pouvait valoir des millions de dollars quelques mois plus tard. C'était l'époque de la bulle Internet, une euphorie où des sites se vendaient à coups de millions et où l'on pouvait devenir millionnaire du jour au lendemain.


Avoir son site internet

Le truc à la mode c'est d'avoir son site internet qui peut aussi être une simple page. On y expose ses centre d’intérêts ou alors on s'y présente histoire de dire "salut c'est moi je suis sur internet". Pour ça il y a l'incontournable Geocities (fermé en 2009) qui permet à quiconque de créer gratuitement un site internet. De nombreux services de ce type vont apparaître comme "chez.com" ou les pages perso des FAI pour leurs abonnés comme Wanadoo (aujourd'hui pages perso orange).
Ces services offrent un espace de stockage de 10 Mo sur lequel il faut uploader les pages HTML et les images par FTP. Ceux maîtrisant le code HTML feront ça à la main, pour les autres il y a des éditeurs ne nécessitant aucune connaissance en programmation tel que Front Page permettant de créer une page web comme on crée un document sous Word.
Toute page perso qui se respecte se doit d'avoir son fond avec des étoiles qui scintillent, des GIFs animés partout et son fichier MIDI pour le fond sonore. MIDI car ce sont de petits fichiers de quelques ko rapides à charger via une connexion 56K. La police de prédilection est le Comic sans MS avec des couleurs flashy. 
Ce sont les débuts du Web, on expérimente, il y a tellement de possibilités que l'on a envie de toutes les utiliser: pourquoi utiliser des images fixes quand on peut utiliser des images animés? Le problème de tout ça c'est que même si le site est intéressant ça distrait lors de la lecture du texte. Mais au moins chaque site avait sa personnalité, pas comme maintenant où tous les sites se ressemblent en adoptant tous le même design.

Archives de Geocities, un pan de l'histoire du web: http://www.oocities.org/


Netscape, Internet Explorer et la guerre des navigateurs

Netscape était le navigateur web dominant au milieu des années 1990. Il a ensuite perdu des parts de marché face au navigateur de Microsoft, Internet Explorer (IE) intégré d'origine dans Windows 98 et les versions suivantes. Et comme Windows domine le marché, tout le monde utilisait ce qui était fourni avec l'OS, Internet Explorer. Netscape disparaît le 1er mars 2008. Je l'avais installé une fois pour voir mais comme ça faisait doublon avec IE je ne m'en servait pas.

IE sera le navigateur dominant des années suivantes (95% de taux d'utilisation entre 2002 - 2003) mais au milieu des années 2000 il va connaître des problèmes de sécurité entraînant la prolifération de malwares. Pas mis à jour depuis plusieurs années, la liste des failles de sécurité s'allonge et avec la démocratisation des connexions ADSL, les ordinateurs sont désormais reliés en permanence à Internet ce qui augmente encore les risques. C'est aussi à cette époque qu'émerge Firefox, un navigateur crée par les développeurs de Netscape. Microsoft va réagir et augmenter la fréquence des mises à jour. En 2015 avec la sortie de Windows 10, IE bien que toujours présent sur le système est remplacé par un nouveau navigateur, Edge. IE est officiellement abandonné par Microsoft le 15 juin 2022 soit 27 ans après sa création.

IE était aussi le cauchemar des développeurs web. Il utilisait des fonctionnalités non standard rendant partiellement les sites incompatibles avec les autres navigateurs. Il n'était pas rare de voir sur une page web "Site optimisé pour Internet Explorer". Le problème s'est aggravé quand les gens ont commencé à utiliser des navigateurs alternatifs respectant les standards du web.

Voilà le rendu de cette page avec la version 4.61 du 14 juin 1999. J'ai été obligé de faire une version du site sans HTTPS car il ne supporte pas les chiffrements modernes et les certificats sont périmés depuis longtemps. Si le rendu de la page est moche et que c'est n'importe quoi c'est parce que le HTML et le JavaScript ont évolués avec des nouvelles fonctionnalités.

Netscape Navigator

Pour télécharger les anciennes versions de Netscape: http://www.oldversion.fr/windows/netscape/ 


MP3, P2P et Napster

Pourquoi acheter le disque quand on peut l'avoir gratuitement? Le MP3 est un format récent sorti 3 ans plus tôt en 1996. Il permet tout en gardant une bonne qualité d'écoute de fortement réduire la taille d'un fichier audio permettant ainsi de le transmettre via une connexion 56K en environ 1h.
Des petits malins ont eu l'idée de s'en servir pour donner à tout le monde leur dernier CD et s'échanger les musiques en les envoyant sur un serveur web. On trouve des sites qui proposent de télécharger les derniers tubes à la mode mais on y trouve pas toujours ce que l'on veux et la recherche est souvent longue. Le phénomène est marginal, il arrive qu'un site soit fermé quand il est repéré par l'industrie du disque mais ça s'arrête là.
En juin 1999 un logiciel d'un nouveau genre est lancé, Napster, permettant de rechercher et télécharger de la musique directement depuis le disque dur les autres utilisateurs, c'est ce que l'on appelle le P2P. Très efficace pour obtenir n'importe quelle musique, il gagnera en popularité à la fin de l'année si bien que l'industrie du disque commencera à s'y intéresser et lui faire un procès. De nombreux clones toujours plus performants verront le jour et seront combattus par l'industrie du disque.

L'industrie du disque était encore ancrée dans un ancien modèle de distribution ne correspondant plus aux attentes des consommateurs. Il faudra attendre le milieu des années 2000 pour voir apparaître les premiers services de téléchargement légaux avec leur DRM restreignant la lecture à quelques logiciels et périphériques. Le succès de ces offres décollera avec la disparition des DRM et des catalogues davantage fournis.

Sur Napster, on ne pouvait que télécharger des MP3, le téléchargement ne se faisait que depuis une seule source et ne pouvait être repris en cas de déconnexion, il fallait recommencer depuis le début. D'autres logiciels plus performants ont pris la relève bien avant la fermeture de Napster comme WinMX ou Kazaa permettant de télécharger sur plusieurs sources et de reprendre les téléchargements.

Le graveur CD deviens vite indispensable, permettant de faire un CD audio de ses MP3 pour les écouter sur n'importe quel lecteur CD, notamment les baladeurs CD. Et comme le prix des graveurs ne cesse de baisser, cela les rends abordables et ils seront intégrés en standard sur les PC au début des années 2000.

Le 15 septembre 1998 est mis sur le marché le premier baladeur MP3, le Rio Diamond PMP300 au prix de 200$. Sa mémoire est de 32Mo extensible jusqu'à 32Mo via une carte à mémoire flash. Sa capacité lui permets juste de stocker l'équivalent d'un CD audio en bonne qualité. Il se connecte à l'ordinateur via un port LPT, le même port utilisé par les imprimantes.


Source: https://en.wikipedia.org/wiki/Rio_PMP300

Déjà à l'époque, cet appareil fait parler de lui et l'industrie du disque américaine tentera d'en bloquer la commercialisation.
Les baladeurs MP3 se démocratiseront les années suivantes et exploiteront divers formats: CD, disque dur ou mémoire flash. Ils remplaceront les autres baladeurs tels que cassette, CD et MiniDisc et connaitrons leur âge d'or dans la décennie 2000 avant de décliner aux environs de 2010, remplacés par les smartphones qui en plus grâce à leur connexion Internet permettent d'accéder à une bibliothèque musicale virtuellement illimitée.
Le baladeur audio aura toujours été un succès et aura su évoluer avec les dernières technologies durant ses 30 années d'existence, depuis la sortie du célèbre Walkman à cassette de Sony en 1979 jusqu'à son "absorption" par les smartphones en 2010. Étonnamment, le baladeur audio existe toujours mais sur un marché de niche: l'audio HiRes destiné aux audiophiles les plus exigeants sur la qualité du son. Ce type de baladeur vaut plusieurs centaines d'euros.


DivX ;-)

Le DivX est un codec de compression vidéo, le plus performant de l'époque pour réduire la taille des fichiers vidéos. Il a pour origine le hack d'un codec Microsoft, le MPEG-4 V3 par un français, Jérôme Rota.
Les premières versions (V3) sorties début 2000 sont fondés sur le code de Microsoft et à partir de la version 4 les parties de code Microsoft sont supprimées créant ainsi une version "propre" du codec. Il y a aussi un projet open source de codec, XviD (DivX à l'envers).

Ce codec va être très utilisé pour le partage illégal de films sur internet. Il arrive pour ainsi dire au "bon moment" avec les premières connexion haut débit par câble, les logiciels de partage P2P et le matériel de gravure CD bon marché. Il permet de faire tenir un film DVD de 4Go à 8Go compressé en MPEG2 sur un CD de 700Mo en perdant très légèrement en qualité.
Le DivX, plus performant que le MPEG2 des années 1990 connaîtra son heure de gloire durant les années 2000 avant d'être remplacé par un codec plus performant, le H264 dans les années 2010, remplacé à son tour par le H265 dans les années 2020. Le prochain remplaçant du H265 existe déjà, c'est l'AV1 qui est en cours de développement mais qui commence à être utilisé. Ce codec nécessite beaucoup de ressources et l'encodage/décodage devra se faire matériellement comme c'est le cas aujourd'hui pour le H264 et H265 où la plupart des équipements sont équipés de puces permettant de gérer ces codecs.

DivX;-) Fast-Motion

DivX;-) Low-Motion

Captures d'écran du DivX 3.11. Il existait 2 versions selon le contenu à encoder: fast motion et low motion. Il y a marqué version 4 mais ces captures d'écran sont bien celles du codec 3.11.

Tu peux trouver le premier codec ici: https://www.videohelp.com/software/DivX-3.11


ICQ

C'est un logiciel de chat crée en 1996 et toujours existant. Il faisait partie des logiciels de messagerie les plus populaires en 1999. Les utilisateurs sont identifiés par un numéro attribué par ordre d'inscription au service. Il connaîtra les années suivantes un déclin, éclipsé par MSN Messenger installé par défaut sur Windows XP sorti en 2001.

https://www.icq.com/


CaraMail

C'était un service français de chat et de mail très populaire.

Caramail

 

Voilà.fr

C'était le moteur de recherche de France Télécom. Google existait déjà mais il était encore un petit moteur de recherche inconnu. Le moteur de recherche le plus utilisé à l'époque est Yahoo!

Voila

Va chercher Lycos! 

Lycos est un moteur de recherche ayant pour emblème un Labrador noir et son slogan c'était “Va chercher Lycos!”.
S'il existe toujours, il ne propose plus toutes les rubriques qu'il avait à l'époque et est essentiellement un moteur de recherche.

Pub Lycos de 1999

 ▶ 

https://www.lycos.fr/ 

Real Player

C'était le logiciel indispensable pour lire les sons et vidéos sur Internet. Il servait aussi à faire du streaming, c'était une véritable prouesse pour les connexions bas débit de l'époque. Tu pouvais écouter des radios du monde entier et voir quelques chaînes de TV avec une image de 96 pixels de large; la qualité était horrible mais j'étais émerveillé de voir ça à l'époque.
Le lecteur n'était pas intégré à la page web, il s'ouvrait dans une autre fenêtre comme tout logiciel. Ensuite sont apparues les vidéos Flash, notamment sur la première version de YouTube permettant de voir directement la vidéo à l'intérieur de la page web grâce au plugin FlashPlayer installé sur le navigateur. Le Flash est ensuite progressivement abandonné aux environs de 2010 en faveur du HTML 5 qui intègre nativement des fonctionnalités multimédia. Présentant des problèmes de sécurité récurrents, le plugin FlashPlayer sera finalement abandonné.

Il existe toujours: https://www.real.com/

RealPlayer Windows 98


Jacky PC: le tuning de PC

Le terme est emprunté au domaine du tuning automobile, on surnomme un Jacky celui qui a une voiture tunée. Ici il s'agit de personnaliser son ordinateur comme on le fait avec les voitures.
Je te rappelle qu'à l'époque, un ordinateur c'est tout beige et c'est moche! Aucun matériel dédié au tuning de PC n'existe et il faut se débrouiller avec ce que l'on trouve; d'ailleurs on aura droit aux premières expériences de water cooling avec du matériel fabriqué artisanalement. Cela donne toutes sortes de réalisations, du beau, du moche et parfois du n'importe quoi.
La partie la plus intéressant est la galerie photo où les membres y ont mis leurs réalisations avec au menu écrans cathodiques et Athlon XP. C'est aussi un témoignage de ce à quoi ressemblait le matériel de l'époque.

https://www.jackypc.com/


Les chaînes de mails

“Si tu n'envoie pas ce message à au moins 5 de tes contacts il va t'arriver un grand malheur”. On recevait souvent ce genre de mail qui venait polluer nos boîtes. Je transférait toujours ces mails comme demandé mais dans la corbeille!

Maintenant à toi de nous faire partager tes témoignages sur cette époque dans les commentaires.

partager sur Facebook
COMMENTAIRES
Avatar de Jesus Forain

Une interview (en anglais) de David Bohnett le créateur de Geocties.

Le point intéressant à retenir est qu'à l'époque sur Internet on exposait ses passions et centres d'intérêts alors que aujourd'hui on est sur internet avant tout pour se montrer avec notamment Instagram qui favorise cette pratique.

Il dit également que la créativité que l'on retrouvait sur Geocities est toujours là mais que le support a changé avec la vidéo et cette créativité est surtout sur Tik Tok.

Je trouve dommage que Geocities ait disparu car c'était un pan de l'histoire du Web et que la création de site web perso ne soit plus aussi populaire qu'avant. Tout ça a été remplacé par les pages et groupes Facebook ayant tous la même charte graphique imposée par Facebook, ce qui les rends monotones et qui ne laissent aucune place à la créativité. La seule chose que l'on peut changer c'est la photo de profil!

Envoyer un commentaire
chargement de l'éditeur en cours...
Envoi d'images

Envoi de fichiers

Attention! vous n'êtes pas connecté, vous postez en mode invité.